Le guide de votre bien-être à domicile

Algue alimentaire

Algues alimentaires : de quoi s’agit-il ?

algue alimentaire

© Laure Fons - Fotolia.com

La consommation d’algues marines a été autorisée en France par l’Académie de Médecine en 1990 et se développe doucement depuis cette date.
  1. Quelles sont les algues comestibles ?
  2. Comment utiliser les algues vendues dans le commerce ?
  3. Comment distinguer les algues consommées directement et les algues utilisées dans l’industrie agro-alimentaire ?

Quelles sont les algues comestibles ?

Toutes les algues ne sont pas comestibles, loin de là ! Parmi les innombrables variétés qui foisonnent dans les océans, une quarantaine d’algues seulement sont propres à la consommation. En France, seulement treize ont été déclarées comestibles, dont la dulse, la nori, le wakamé, le kombu, le haricot de mer et la laitue de mer.

Les algues comestibles peuvent être sauvages ou cultivées. Les pays asiatiques, forts consommateurs d’algues, sont aussi des pays où l’algoculture est très développée.

Sauvages ou cultivées, après leur récolte les algues sont lavées, triées, puis traitées pour éliminer l’excès d’iode, qui serait nuisible à la santé.

Où trouver des algues comestibles et sous quelles formes ?

Longtemps confinées dans les magasins bio ou les épiceries asiatiques, les algues alimentaires commencent à être commercialisées dans certains supermarchés et chez quelques traiteurs. On peut également en commander sur Internet. Les poissonniers peuvent parfois fournir des algues fraîches, qui se conservent crues pendant 24 heures, ou cuites pendant 3 jours.

A part ces algues fraîches, on trouve des algues déshydratées en sachet, des algues conservées en saumure, des algues conditionnées en paillettes, ainsi que certains plats préparés comme le tartare d’algues.

Comment utiliser les algues vendues dans le commerce ?

Les algues déshydratées se conservent pendant deux ans. On peut donc en avoir toujours sous la main. Pour les utiliser, il suffit de les laisser tremper une dizaine de minutes dans de l’eau froide, puis de les essorer comme une salade. Ensuite, elles peuvent être consommées crues, en salade, ou être cuites et accommodées comme un légume.

Les algues vendues en saumure se conservent plusieurs mois au réfrigérateur. Elles doivent être bien rincées avant utilisation afin d’éliminer le sel excédentaire. Quant aux paillettes, on les saupoudre directement sur les aliments en guise de condiment.

Comment distinguer les algues consommées directement et les algues utilisées dans l’industrie agro-alimentaire ?

Lorsqu’on pense aux algues alimentaires, on a surtout à l’esprit les algues qui se consomment directement, comme des légumes. Cependant, une partie des algues comestibles sont utilisées comme composants dans l’industrie agroalimentaire. Leurs propriétés liantes, gélifiantes ou épaississantes sont particulièrement mises à profit dans la confection de crèmes dessert, de glaces et de yaourts lights.

C’est ainsi que, même sans le savoir, les Français consomment régulièrement des algues.