Le guide de votre bien-être à domicile

Algue alimentaire

Actualités

Algue alimentaire : une percée dans le marché du légume

Depuis quelques temps, les spécialistes en agroalimentaire vantent les vertus de l’algue alimentaire, un nouveau « légume » à forte potentialité sur le marché européen d’après un sondage de Bretagne développement innovation.

Des données importantes

Selon cette étude, 70 000 tonnes d’algues sont produites en France chaque année. Le pays importe 120 000 à 140 000 tonnes et exporte 20 000 tonnes par an. Selon Loïc Bouchaud d’Artesial consultants et Sébastien Metz d’Océanic Développement, 95 % de ces produits sont utilisés pour en extraire d’autres comme l’agar agar (gélifiant) et la carraghénane (agent épaississant). Ce sont des produits à succès dont la transformation par Roullier à Saint-Malo, Danisco à la Forêt-Landerneau et Cargill à Lannilis requiert énormément d’algues.

Un nouveau légume ?

Actuellement, l’algue alimentaire commence à attirer les consommateurs et les magasins spécialisés ont vraiment du succès avec les haricots de mer ou les tartares d’algues. Même si les Français sont encore un peu réticents, les asiatiques mangent au moins 7 kg d’algues par ans et les spécialistes de l’agroalimentaires espèrent un revirement de la situation comme le cas des sushis.

Le marché de l’algue alimentaire en Bretagne

Actuellement, la récolte des 65 000 tonnes d’algues par an est effectuée par 45 bateaux sur les côtes du Finistère. A part cela, les récoltants à pieds professionnels arrivent à ramasser 6 000 tonnes par an et ces derniers disposent même d’un syndicat des récoltants professionnels d’algues de rive de Bretagne. Enfin, avec le projet Breizh'algues soutenu par la Région, les professionnels du milieu espèrent un meilleur ciblage de la consommation de masse qui engendrerait une aquaculture sécurisée des algues par les conchyliculteurs.